Tour 3 - Opération HammerHell

18 juillet 2020

Le meilleur des plans de bataille ne résiste pas au premier tir de blaser.

...aimait dire le Grand Amiral Tarkin.

Il avait étudié avec le Grand Moff Jerjerrod et Vador les mouvements du Sénateur Organa. Ils avaient payé, très cher, des informations auprès d'agents infiltrés et de neutres. Organa prévoyait un plan majeur de conquête des planètes de la Fédération du Commerce et tous pensaient connaitre les mouvements "ennemis".

Durant des jours les Impériaux ont étudié les meilleurs positions, les renforts communs, les supports... L'opération Hammer Hell était chargée dans tous les ordinateurs de bord. Les officiers briefés.

Organa devait mourir. "L'ogre" de la Fédération des planète libre allait être humilié. Détruit. Ecrasé. Tout Président qu'il était, Tarkin voulait l'apporter enchainé aux pieds de l'Empereur, Jerjerrod rêvait de l'emprisonner... Vador de le tuer... Mais tous s'accordaient pour agir contre l'ennemi commun.

Et... rien n'arriva. Les troupes Impériales étaient bien en place, oui, mais point d'Organa. Ni de Mon Mothma (qui était aussi attendue) non plus.

Dans le silence de l'espace, seuls les communications Impériales étaient entendues...

Alors que tous pensaient l'opération totalement échouée, la surprise a été du coté du commandant Martio BATCH ainsi que du Seigneur VADOR...

Bras du Grand Amiral TARKIN, ce dernier a reçu pour mission de mettre en place un blocus dans la zone de la planète Commenor. Non pas pour l'intérêt de cette dernière mais dans le but de contrôler la zone sud-est de Neimodia***  jusqu'à la frontière de Balmorra* et d'éviter que la Fédération des planètes libres y installe une base secondaire. L'ordre d'engagement était clair "Jusqu'à la mort, rien de moins".

"Commandant, nous avons une important flotte ennemie au radar. Elle fait route vers Balmorra*, avec un vecteur d'engagement qui va la positionner entre Commenor, Humbarine et Ruusan. Quel sont vos ordres ?

- Le Grand Amiral nous a demandé de sécuriser la zone. Donnez l'ordre aux chasseurs d'engager l'ennemi et à nos croiseurs de cibler les vaisseaux de transports et croiseurs ennemi. Que l'intégralité des générateurs soient utilisés pour alimenter les turbolasers, baissez les boucliers, je veux un feu nourri et à volonté. Tuez-les tous."

L'engagement a été intense et très violent. La flotte d'Organa, pourtant beaucoup plus importante en terme de chasseurs et de troupes d'assauts, a été surprise par la violence des Impériaux. Boucliers déflecteurs levés, entourés de ses officiers au sein de son croiseur d'assaut, le Sénateur Organa a très vite compris que la situation allait virer au vinaigre... Fin stratège, il avait prévu une éventuelle présence Impériale dans la zone et usant de tactiques bien rodées (et déjà chargées dans les navordinateurs de sa flotte), Organa a pu quitter la zone et retourner à son port d'attache, en perdant relativement peu de troupes.

Au même moment, le Seigneur VADOR sortait avec sa flotte dans la zone de Denon***, Talasea et Cato Neimodia. Son plan était simple: le Moff Findos était dans le secteur et allait attaquer Neimodia***. Vador devait couvrir ses arrières et chasser toute renfort attendu (et même espéré !) d'Organa ou des membres de la Fédération des Planètes libres.

Usant et abusant de la force (colère), Vador faisait les 100 pas sur le pont du Chimera, sabre laser à la main. Rageant, il n'avait de cesse de maudire Tarkin et Jerrerod "qui avaient assurés de leurs informations, Organa allait venir...". Des faibles, des petits soldats qui croyaient que tout pouvait se régler à coup de crédits... "Ils ne nous ont obtenu que des tuyaux percés !". Autour des Vador ses officiers, la boule au ventre, en venaient à analyser le moindre mouvement d'astéroïde pour espérer y trouver un vaisseau à attaquer. Vador avait besoin d'une cible et très vite.

"Blip ! Seigneur Vador nous avons un blip confirmé sur le radar de combat.

Flotte ennemie en vitesse de propulsion, leur transpondeur indiquent qu'ils sont une flotte de l'Ordre de Mercrosa. Un message de leur commandant nous demande le libre passage, ils disent être pacifique. Quel réponse leur apporter ?

- L'ordre de Mercrosa ? Ils auraient du jurer allégeance à l'Empereur au cycle précédent, leur aide contre Mon Mothma est déjà de l'histoire ancienne. Ordonnez leur de se rendre ou de subir mon courroux.

- Seigneur, ils indiquent ne pas avoir querelle et vous dem..."

Illuminant son sabre laser, Vador avait mis fin à la discussion avec l'officier de communication. Tous venaient de comprendre le message, bien avant que les mots fatidiques sortent de la bouche du Seigneur Noir.

"Feu à volonté, je prends la Direction de la chasse."

Sœur Lumiya a tout d'abord tenté de résister. Ses ordres n'étaient pas d'engager l'Empire mais de sécuriser la planète Duro. Heureusement pour sa flotte et elle, l'Ordre avait indiqué qu'en cas de résistance trop importante, Sœur Lumiya devait rejoindre son port d'attache sans autre forme de procès. Après quelques passes d'armes avec Vador et constatant ne pouvoir vaincre, la Sœur a donc ordonné un saut hyperspatial vers Balosar.

"Vous êtes des lâches. Je vais vous traquer, je vais vous trouver et je vais vous tuer Ordre de Mercrosa. Implorez l'Empereur de vous épargner, car mon courroux vous attend entre les étoiles..."

Habemus Moffam

Le Vice-Roi Finndos était désabusé. Massacré par Organa, à genoux, il avait sur son bureau une holo-offre de l'Empire et de la Fédération des Planètes Libres. L'un lui assurait protection et revanche, l'autre lui proposait paix et prospérité. Tout marchand qu'était que le Vice-Roi, la haine dans son cœur brulait plus fort que l'appel du gain que la paix avec la Fédération des planètes libres lui aurait apporté. Séduit pas le plan Hammer Hell, voulant la mort d'Organa, Finndos pris sa décision sans vraiment hésiter "vous allez payer, Organa et consorts, le prix du sang...".

Alors que, nouvellement élue Président, Mon Mothma attendait Finndos pour lui remettre son sceau de gouverneur et lui apporter les excuses de la Fédération... C'est sur un croiseur Impérial, devant le Grand Moff Jerjerrod, que le Vice-Roi déposait son titre.

En grandes pompes et avec toute la rigueur qu'on lui connait, au nom de l'Empereur, le Grand Moff Jerjerrod reconnaissait Finndos comme son pair et lui donnait désormais le titre de Moff Impérial en prononçant ces mots en langue ancienne "Habemus Moffam".

La cérémonie terminée, Moff Finndos et Moff Jerjerrod œuvraient de concert pour la mise en place d'un titre particulier du code de la sécurité intérieure. L'amendement voté par les Sénateurs à la nouvelle loi relative à la sécurité des citoyens de l’Empire, sous la forme d’un titre particulier du code de la sécurité et de la protection intérieure remplaçant les paragraphes 175.2 à 175.10 du code précédent. Celui-ci impose la modernisation de toutes les armes « à destination des milices intérieures et plus généralement des forces qui contribuent au maintien de l’ordre. », et notamment le remplacement du fusil blaster lourd DLT 19 T par un fusil blaster L 41 D beaucoup plus maniable et léger. Cette mesure est particulièrement mal appliquée sur Neïmodia***, le gouvernement Organa de la planète ayant malencontreusement confondu dans le cahier des charges de leur marché de commande publique le fusil blaster L41D avec le fusil blaster L41P, qui est de notoriété publique tout à fait inadapté aux opérations de maintien de l’ordre.Il en résulte une hausse massive de la criminalité sur la planète Neimodia qui empêche cette planète de produire des revenus à ce tour. Le Moff Finndos en profitant d'ailleurs pour, justement, attaquer Neimodia*** et reprendre sa capitale des mains du Sénateur Organa...

Toujours à la manœuvre, Jerjerrod déclare la guerre à la population de Bandomeer. Blocus Impérial, zones d'interdiction de vol, couvre-feu dans les rues, tribunaux militaires, remise en place de la peine capitale, baisse de l’âge de la majorité pénale à 12 ans, déploiement de milices et de forces de maintien de l'ordre: Jerjerrod semble avoir décidé d'écraser la pègre locale et leurs (très nombreux) soutiens, directs ou indirects.  Appliquant sa doctrine avec rigueur et conviction, Jerjerrod se fait cependant très vite déborder par la résistance des agents et mercenaires installés sur la planète. Les bandes rivales s'unissent et s'arment. Des villes entières entrent en insurrection. Les astroports sont piégés, fermés, sabotés. Les forces de police déposent les armes ou rejoignent les insurgés.

Nul de pourrait présager de la suite des événements mais tous sont assurés d'une chose: il y a et il y aura encore beaucoup de sang dans les rues de Brandomeer avant que la situation ne se régularise...

Les actions des contrebandiers sont de plus en plus nombreuses dans la galaxie. On dit qu'une bande est particulièrement organisée et serait capable de piller plus de 6 systèmes en un seul cycle. Des actes de piraterie sont signalés en bordure des espaces Impériaux ou de la Fédération, là aussi pilotés par des gouvernements neutres sans scrupules. Tous les observateurs s'inquiètent et s'accordent à dire que l'univers est en train de vivre une véritable renaissance de la pègre et du marché noir... Sur Roon*** deux forces rivales se sont affrontées sans aucune pitié autour d'un stock d'épices et de produits de cosmétique de luxe. La rumeur voudrait qu'un agent lié à Okomo Teuk se soit fait tuer lors des tirs croisés...

La Duchesse Satyne et Qi'Ra tissent leurs toiles respectives dans ce chaos, veillant mutuellement sur leurs intérêts et à ceux de leurs amis. Tout comme Jabba, d'ailleurs, dont le réseau d'influence ne cesse de s'entendre dans l'univers...

Mon Mothma, Présidente !

Organa avait donné ordre à ses troupes de voter pour lui et sécuriser sa confirmation au poste de Président. Mas Almeda devait le soutenir avec ses sénateurs, l'affaire était donc réglée. Ou pas. A la surprise générale, Mas Almeda a soutenu Mon Mothma, élue sur un programme ambitieux de paix dans la galaxie et de rapprochement avec la Fédération du commerce.

A la tête de la Fédération des planètes libres, Mon Mothma doit aujourd'hui faire face à un Empire plus unis que jamais et dont l'agressivité ne cesse de croire. Elle incarne l'espoir de beaucoup, un phare dans un océan de noirceur. On dit qu'elle cultive, avec Mas Almeda, un solide réseau d'espion et d'alliés neutres... Mais est-ce que cela serait suffisant ? Organa, désormais simple Sénateur, accuse le coup de cette défaite et semble même bien le prendre: à la passation de pouvoir, il a eu cette petite phrase désormais célèbre "Je suis libéré d'un poids, que j'ai eu l'honneur de porter mais dont la charge pèse bien plus qu'on ne le croit. Bon courage à toi, Présidente Mon Mothma..." La Présidente ne chôme pas et lance immédiatement de nombreuses actions d'espionnages et de recherches scientifiques. Elle apparait dans les holomessages envoyées aux planètes alliées et neutres très régulièrement, s'adressant aux peuples avec force et en toute simplicité, avec toujours le même message: l'Empire est le mal, seuls nous sommes perdus, ensemble nous sommes plus forts.

Pendant ce temps, dans la galaxie...

Les rumeurs vont de bon train sur la planète Tatooine. Son sable recouvrirait un secret bien gardé de l'Empire, Jabba en serait le gardien. Dotée d'une puissante garnison qui fait énormément parler d'elle ce cycle, la planète des Hutt se serait bien passer de cette publicité. Quoiqu'il en soit des agents de plus de 5 gouvernements seraient sur place, seules les Impériaux semblent occupés ailleurs...

En parlant des planètes Impériales, Scarrif qui a fait tant parler d'elle par le passé reste totalement silencieuse. Maudite, la planète et son espace proche son boudés par les marchands et explorateurs. On dit qu'un mal ancien aurait été réveillé dans cette région de l'espace, un mal ancien dont Scarif a été une des premières victimes... Un mal ancien lié à la Duchesse et aux Impériaux... Un mal dont, quoiqu'il en soit, personne ne veut assumer la paternité. Nombreux s'interrogent encore sur la présence de l'Ordre de Mercrosa dans la zone, ces derniers ratissent méthodiquement les planètes et s'affirment comme une puissance locale avec qui on doit compter. Pour leur compte ou sur ordre, telle est la question.

Changements de règle: le premier joueur à rendre ses ordres a un bonus de 15M de crédits et rendre ses ordres avant la DL donne 5M de bonus. Après la DL (ou si elle est reculée), n'apporte aucun bonus.

***************** DL du tour pour laisser passer les vacances: samedi 29 août à midi *****************

Historique

Présentation
Tour I - Des souris et des hommes
Tour 2 - Ca passe ou ca casse
Tour 3 - Opération HammerHell

← retour à l’accueil