Episode XIX

13 septembre 2019

EPISODE XIX - L'ARMEE DES OMBRES

"Tout l'or du monde ne vaut pas ça..."

 

Pauvre Sénateur Organa !

La puissance financière du clan Organa s'est tarie, leurs possessions se sont réduites comme une peau de chagrin, leur présence militaire est devenue quasi nulle. Comment en est-on arrivé là ? Pourtant, Bail Organa entretient l'espoir et alimente la lutte. Il réussit à rassembler ses dernières forces dans un secteur calme et appelle les membres de l'Alliance à lancer des opérations en tout genre. 

Du côté de l'Empire aussi, on se focalise particulièrement sur les opérations secrètes et les actions de l'ombre. Tout est en place pour une partie d'échec, où tous les coups bas sont permis.

L'Empereur prépare ses troupes.

En débarquant dans une base secrète du Grand Moff, l'Empereur vient lui témoigner son soutien et exposer sa vision. L'Etoile Noire n'a pas inquiété l'Alliance et trop de temps a été perdu à trouver les ingénieurs adéquats. Ces faits démontrent la gabegie financière que constitue la poursuite d'un tel chantier. En conséquence, l'Empire doit revoir sa stratégie. Autour de Galantos, la mise en place d'un nouveau plan d'attaque se précise. L'Empereur pense se nourrir du carnage des séditieux pour alimenter la furie de ses troupes. 

La mystérieuse flotte Katana.

Mais tout ne se déroule pas comme annoncé. Galantos attire la grande foule, certes, mais ce n'est guère pour ses océans gélatineux que l'on s'est déplacé ! Sous les dômes géants de Gal'fan'deprisi, la capitale du système, on s'étripe joyeusement entre espions de tous les bords, pendant que dans l'espace environnant, les flottes impériales viennent s'empiler les unes après les autres. On bat tous les records de rassemblement d'unités, puisque l'on compte sept commandements impériaux en orbite. Tout cela pour rien, la flotte du Sénateur Garm Bel-Iblis disparaissant très tôt dans l'obscurité de l'espace infini.

Les Sandtroopers s'imposent sur Devaron.

Vador est entier concentré devant un holorapport sur les Hutts, étrange race de limaces géantes, sans grand intérêt pour lui, bien que liée à la pègre et à Tatooine. Lorsque, soudain, il se décide et se tourne calmement vers l'enseigne de vaisseau pour lui enjoindre de transférer ses ordres du jour aux officiers supérieurs. Le groupe Ozzel-Covell doit prendre la planète Devaron et abattre tous les dignitaires de l'ancienne République ou liés à l'actuelle rébellion. Devaron est soumise en moins d'une heure.

La terrible bataille de Wayland.

L'un des bastions les plus notoires de l'Empire vient de tomber. Wayland, gigantesque entrepôt du Grand Moff, est pris par l'armée du Commandant Lajaie. Mais Wilhuff Tarkin, sentant l'attaque imminente, a rallié toutes ses unités pour fondre sur l'envahisseur. Le commandement Rhymer, qui est dans les environs immédiats, arrive le premier et engage le combat, aussi bien dans le ciel qu'au sol. Les rangs de chacun des belligérants sont vite clairsemés, lorsque Tarkin sort de l'hyper-espace. Un dernier combat ravage la flotte spatiale de Lajaie, qui se retrouve coincé.

Les Stormtroopers de Bakura défilent fièrement.

Les différentes factions s'affrontent en permanence pour obtenir le contrôle de la riche planète Bakura. Et comme l'Alliance souhaite reprendre la planète chère à la famille Captison, elle envoie le Commandant Garven Dreis à la manoeuvre. Manifestant un esprit d'aventure et d'audace, Dreis a toujours donné satisfaction à Saw Gerrera. Mais pas aujourd'hui ; la superbe garnison mise en place par le Moff Jerjerrod parvient à repousser l'assaut et met en fuite la flotte ennemie (qui subit sa deuxième retraite). C'est un exploit inédit pour une armée dite de forteresse.

Luke Skywalker contourne le plan "chrysalide".

L'Empereur tisse patiemment la toile qui doit capturer le plus d'agents possible. Après avoir cueilli le Colonel Antoc Merrick, chef des opérations spéciales du Gouverneur Wessel, il imagine détruire définitivement les services secrets adverses et s'assurer de la fidélité de ses lieutenants. Pour cela, il met en place un plan imparable sur Scarif. Mais il ne pouvait pas deviner que l'Alliance allait lui envoyer Luke Skywalker ! Après avoir mené ses recherches, ce dernier parvient à s'envoler avec une facilité déconcertante à bord d'une navette impériale volée.

Jabba et Bib Fortuna assurent leur présence sur une vingtaine de systèmes.

Le noble et généreux Jabba le Hut, protecteur de la très illustre Tatooine, continue de faire de bonnes affaires. Pour le grand Jabba, la prise de Kashyyyk est un signal fort envoyé à tout l'Univers. Le Kajidic de la famille Desilijic devient le plus étendu et tous doivent désormais le craindre. Jabba est riche, Jabba est puissant, Jabba règne jusque dans la Bordure Médiane, jusqu'aux marches de l'Empire.

Le système Nal'Hutta, sale et dangereux, mais si convoité.

Le Moff Jerjerrod réalise un grand coup, en arrachant du joug wesselien deux planètes d'importance, parmi lesquelles la riche Nal'Hutta. Protégée par une garnison de cinq bataillons, la lune de Nar Shaddaa en est la sentinelle imprenable. Mais Tiaan Jerjerrod en a vu d'autres et encourage le Général Brashin à débarquer sans hésitation. Soutenu par des officiers infiltrés et un bombardement ravageur, celui-ci lance un assaut victorieux. Les pertes sont lourdes, mais tous les bataillons ennemis sont liquidés. 

Consternation chez les Neimoidiens.

Leur planète-capitale Neimoidia vient d'être investie et pillée par les hordes du Gouverneur Wessel, qui ne respecte décidément rien. C'est une tragédie pour le peuple neimoidien, car la troupe immalienne pille tout lors de ce passage éclair. Quelques jours auparavant, le Gouverneur Wessel avait réalisé un raid semblable sur Aargau, privant l'Empereur d'une importante source de revenus.

Et de cinq !

Au bal des menteurs, c'est chez Jabba que l'on trouve les meilleurs danseurs. Longtemps cet adage à fait le tour des bars les plus glauques de la Galaxie. Mais quelle absurdité ! A moins d'être un naïf notoire, l'on sait maintenant que d'autres personnalités sont expertes dans le genre. C'est aussi par la malice des plus infimes détails que l'on apprend que cette péronnelle de Lesley Andreya vient de réussir son cinquième assassinat. En comptant sa participation à l'exécution de l'Amiral Batch, c'est là le plus beau tableau de chasse de l'Univers. Cette fois, c'est le Général Kassius Konstantine - surnommé affectueusement "KK" par ses soldats - qui se fait égorger, après avoir brillamment conquis le système Karfeddion. Il est immédiatement remplacé par le Major Titus Brom, un officier de second rang.

Lady Reshad obtient tout ce qu'elle veut.

Son Lord d'époux redresse la barre avec majesté et peut se présenter en tout honneur. D'un pas martial, Palejo Reshad arrive dans le palais de Selvaris et salue sa bien-aimée, presque au garde-à-vous. Il présente fièrement le bilan de sa campagne et promet un retournement de situation foudroyant lors des jours à venir.

 

Date limite : vendredi 27 septembre à midi.

 

Le vol subluminique n'a pas tous les avantages.

Un point à préciser, car trop nombreux sont ceux qui ne veulent pas assimiler la règle : on ne peut lever de renforts pour un commandement qui vient de voler en vitesse-lumière ou qui vient de conquérir un système ! Est-ce désormais bien clair, pour tout le monde ?

Historique

Présentation
Episode I
Episode II
Episode III
Episode IV
Episode V
Episode VI
Episode VII
Episode VIII
Episode IX
Episode X
Episode XI
Episode XII
Episode XIII
Episode XIV
Episode XV
Episode XVI
Episode XVII
Episode XVIII
Episode XIX
Episode XX
Episode XXI

← retour à l’accueil